Photo : Seka Ledoux

Acteur important de la scène jazz française contemporaine, le flûtiste, arrangeur et producteur Jî Drû est un amoureux du son qui s’aventure, avec toute sa finesse, sur les traces d’une musique moderne et épurée où la poésie côtoie la révolte humaniste.

Dans les années 2000, il a collaboré sur scène avec divers artistes comme Magic Malik, Julien Lourau, Les Troublemakers, Toma Sidibé et parcourt ainsi les scènes de France, d’Europe et les principaux festivals de musique. Ces projets vont le conduire dans plus de 40 pays à présenter son jeu particulier de flûte et à donner de la voix.

En 2006 il crée sa propre formation, « Jî Mob » avec laquelle il sort trois albums. Puis, il créé le groupe « Push up ! » pour lequel il produira deux albums. Il co-écrit et réalise deux disques de Sandra Nkaké. Il participe à de nombreuses créations live et croise la route d’Omar Sosa, Tony Allen, Hocus Pocus entre autres, et crée en duo avec Sandra Nkaké le spectacle « Shadow Of A Doubt ».

Le leader des formations Jî Mob et Push up! signe aujourd’hui un premier album sous son nom, « Western », à la fois raffiné, expressif et fantaisiste.

Pour ce projet, on retrouve les sons hypnotiques du piano d’Armel Dupas, la voix envoûtante de Sandra Nkaké, les rythmes inventifs de Mathieu Penot pour accompagner les volutes de flûtes et le chant de Jî Drû.

Chaque morceau crée son propre univers, un monde multi-coloré et unique dans lequel nos sensations valsent et virevoltent sous le charme de la flûte de Jî Drû qui creuse un sillon quelque part entre Yusef Lateef, Cinematic Orchestra et Mélanie de Biasio, celui d’un jazz moderne et épuré qui tisse des histoires qui vous feront vibrer. Un disque raffiné, qui exprime une sensibilité à fleur de peau à faire succomber les plus endurcis.

« Western » est un incroyable périple musical qui nous fait vagabonder à travers des ambiances et des atmosphères oniriques où les volutes de flûte se mêlent aux voix et aux chuchotements. Dès l’intro du premier titre « Always on yourmind », on ressent une certaine volupté portée par les voix de Sandra Nkaké et de Jî Drû. Pour lui, ce western évoque « un genre qui explore les travers de l’âme et du comportement humain ».

Un jazz métissé, hybride, à l’écoute à la fois de sonorités actuelles et du groove éternel. Un jazz moderne et épuré, plein de poésie et de révolte, pour un quartet dont on n’a pas fini de parler.

Musiciens :
Jî DRÛ: Flute traversière, Chant
Sandra NKAKE : Chant
Arnaud FORESTIER : Fender Rhodes
Mathieu PENOT : batterie, Accessoires

instafacebook

JEUDI 26 NOVEMBRE À 20H00
THÉÂTRE DE L'UNION

Tarif plein : 22€
Tarif réduit : 18€

achetez vos places