Photo : Didier Radiguet

Abdallah Abozekry est né en 1995 au Caire, dans une famille de passionnés de la musique classique arabe. A l’âge de douze ans, il commence ses études de musique à la Maison du Luth Arabe du Caire, avec un professeur Kurde syrien. Dès l’âge de quatorze ans, il intègre l’Orchestre d’Orient dirigé par Naseer Shamma. Il a participé à des festivals reconnus, tel que le festival de Baalbek et celui de Carthage. Fin 2010, il est diplômé de la Maison du Luth Arabe du Caire avec le « prix d’excellence ». À l’âge de quinze ans, il devient le plus jeune professeur de Saz au monde.

Il créé son projet personnel, Abdallah Abozekry Quartet, en 2013 afin de jouer ses propres compositions, tout en continuant à jouer dans d’autres formations (Remix Asia, Ethno Cyprus) et avec d’autres artistes (Kamilya Joubran, Mohamed Abozekry, etc.). Cet ensemble lui permet d’interpréter ses propres compositions, un mélange de musique traditionnelle égyptienne et folklorique avec une touche Jazz. En plus de jouer et de composer, Abdallah se consacre également à explorer les moyens de faire entrer l’art dans l’esprit de toutes les communautés. L’exemple le plus impressionnant est peut-être son travail avec The Wonder Box, une initiative basée au Caire pour l’art public, qui rassemble un groupe d’artistes, d’architectes, de conteurs et de cinéastes.

En 2017, deux ans après son arrivée en France, Abdallah Abozekry commence à collaborer avec son grand frère Mohamed Abozekry. Pour leur première collaboration, les deux frères s’associent à Nicolas Thé, batteur de renom, et présentent l’album« Don’t replace me by a machine ».

Deux ans plus tard, il créé avec le guitariste Baptiste Ferrandis le duo Zamakan, qui signifie « espace-temps » en arabe. Zamakan explore avec sensibilité les chemins de traverses qui relient l’Orient à l’Occident, à travers un univers musical qui navigue entre énergie pure et rêverie poétique. Le duo casse ainsi les frontières du genre et affirme son appartenance à une nouvelle génération de musiciens.

Après un travail d’écriture en duo d’Abdallah Abozekry et Baptiste Ferrandis, Mark Priore (claviers) et Paul Berne (batterie) viennent compléter le groupe. Zamakan devient alors une expérimentation sonore qui réunit des styles musicaux divers à la recherche d’une nouvelle identité sonore et axée sur une esthétique semi-électronique : le groove oriental et le jazz, le rock et la musique électronique. Un mariage métisse entre tradition et modernité avec une pointe d’improvisation.

Abdallah casse ainsi les frontières du genre et affirme son appartenance à cette nouvelle génération de musiciens jazz fiers de défendre les identités multiples de la richesse musicale mondialisée.

Musicien :
Abdallah ABOZEKRY : Saz

siteinstafacebooktwitter

SAMEDI 21 NOVEMBRE À 6H45
IF - CLOÎTRE DES FRANCISCAINS

TARIF CONCERT + PETIT DÉJEUNER : 18 €

achetez vos places