Exposition Gani JAKUPI

Du 15 au 25 novembre 2017
Bibliothèque Francophone Multimédia
2 Place Aimé Césaire – Limoges
Tél. : 05 55 45 96 00

Originaire du Kosovo, Gani Jakupi fait son début dans la BD en 1991, comme scénariste de la série Matador (dessinée par Hugues Labiano). Il s’installe en Espagne et change de registre : illustrateur, designer, journaliste, photographe, écrivain (le roman Jour de grâce, des histoires courtes, des recueils de textes d’analyse politique), traducteur, compositeur . En 2005, il crée Music Collection pour l’éditeur barcelonais DiscMedi, des livres-disques consacrés aux grands de tous les genres de musiques. Il se réserve des personnages oubliés ou méconnus par le public européen (Tete Montoliu, Vinícius de Moraes, Pete Seeger, Benny Moré). Armé de cette expérience, il revient à son premier amour, la bande dessinée, avec Le Roi Invisible réalisé pour Futuropolis. Actuellement, il adapte en bande dessinée, pour Dupuis, son roman Jour de grâce (avec Marc N’Guessan au dessin). Il est primé à Toulouse (Brique d’or), Bruxelles (Cognito) ou Rome (Prix spécial du jury), il évoque dans ses albums son pays natal. « La dernière image » (Noctambule, 2012) est une analyse des médias d’information en situation d’après-­guerre. Le roman graphique « Retour au Kosovo » (dessiné par l’Argentin Jorge González), est une relation de la période d’après-­‐guerre au Kosovo, de l’entrée des troupes de l’OTAN jusqu’à la dissolution de la guérilla de l’UÇK (Armée de la libération du Kosovo).

marylene

« ESCALE JAZZ EMOTIONS »
Exposition photos par Marylène Cacaud

Du 2 au 30 Novembre 2017
l’Epicerie des Halles
rue Othon Peconnet – LIMOGES
Tel : 05 87 19 98 84
Ouvert de 10 h à 19h

Déjà plusieurs années que le public du Festival apprécie le travail de Marylène Cacaud et à l’instar des musiciens compositeurs que le Festival soutient et dont on peut voir le développement et la qualité, Marylène Cacaud nous surprend chaque année avec un œil nouveau. Passionnée de musique depuis toujours, plus de 10 ans de piano classique dans son enfance, elle découvre le monde du jazz à l’âge de 15 ans – Elle va écouter les pianistes célèbres comme Earl Hines, Fats Waller, Count Basie, Thelonious Monk, Keith Jarrett, Errol Garner, Art Tatum, Oscar Peterson, Bill Evans, Dave Brubeck, Chick Corea, Michel Petrucciani, Ray Charles … pour ne citer qu’eux Ensuite, direction les concerts et les festivals pour découvrir et écouter de nombreux autres artistes et musiciens.
Journaliste Rédactrice-Photographe par la suite, Claude Nougaro a été sa première interview, son premier portrait photographique d’Artiste sur scène publié dans la presse quotidienne. Selon ses mots : « Le Jazz et la photographie sont indissociables de mes passions. Photographier un artiste en concert, c’est pour moi essayer d’entrer en osmose avec l’expression de son art et de ses émotions, essayer de m’adapter aux jeux de lumières et de mises en scène. Instants forts, uniques, éphémères mais inoubliables. Du Jazz sur le vif, des artistes en lumière capturés, vous faire partager ces instants d’émotions, tel est à nouveau mon souhait pour cette nouvelle édition »

marylene

LABORIE Jazz
12 ans au service de la création
et de la production discographique indépendante.

Du 2 au 30 Novembre 2017
Auditorium de la Bibliothèque de Beaubreuil
Place de Beaubreuil – LIMOGES
Tél : 05 55 35 00 60

La BFM a souhaité faire un focus tout particulier sur l’histoire de ce Label né en Haute Vienne et qui porte haut aujourd’hui les valeurs d’une Maison de disque indépendante en France et à l’International. Régulièrement récompensé au travers de ses Artistes et de ses productions, 4 Victoires de la Musique(2009/2010/2011/2016), plusieurs nominations à l’Export, un Grand Prix de l’Académie du Jazz (2016), un Grand Prix du disque d’ l’Académie Charles Cros (2015) et également le Grand Prix du disque « Gus Viseur » (2015), autant de distinctions qui ont jalonnées ces années, toutes dédiées à la découverte de jeunes compositeurs de talent qui font aujourd’hui la renommée des Scènes et des Clubs à travers le monde (Yaron Herman, Emile Parisien, Anne Paceo, Paul Lay, Shai Maestro …). Pour les plus anciens, Daniel Humair, Lisa Simone, Nasheet Waits , les albums enregistrés et produit par le Label demeurent des références dans leurs discographies personnelles.

Avec bientôt 50 albums en son catalogue, cette exposition fera la part belle aux pochettes et autres « cover », elles aussi ont su donner une image forte à ce Label et à sa reconnaissance, grâce à son équipe de photographes et de graphistes.