Les animations, showcases, conférences témoignent depuis 2006 de l’implication du Festival à travers la Ville et dans de nombreux lieux inhabituels. Lycées, Collèges, EPHAD, CHU et autres Etablissements en milieu hospitalier, autant de publics rencontrés et d’ouverture sur les autres. En cette année 2018, ces animations seront très largement complétées par l’évènement HOT VIENNE .

En amont du Festival… Laissez-passer la Musique

Mercredi 7 novembre – 15h00 – CCM Jean Gagnant
Jeudi 8 novembre — Séance Scolaire – CCM Jean Gagnant
Tarif Jeune Public – CCM Jean Gagnant – Tél. 05 55 45 94 00

Quel beau périple musical que voilà ! Dès le départ, nous voici immergés au cœur d’un orchestre de jazz de la Nouvelle Orléans, berceau du jazz, au son des cuivres joyeux qui vont laisser place à un quartet de swing des années 30. Le décor est planté, tout comme cette petite graine de jazz qui va germer et se développer au fil des pays qu’elle va traverser : de la Nouvelle Orléans au pays de l’Est en passant par Cuba, l’Amérique du Sud et le Maroc, pour devenir un arbre majestueux. Au fil de ce voyage un véritable swing du monde nous est proposé avec toute une variété d’instruments à cordes et de percussions. Un beau moment de tolérance, de partage, d’imagination et d’évasion en s’affranchissant des styles et des frontières… Laissez-passer la musique
Musiciens :
Cyril Salvagnac, Christophe Gruel (Guitares), Laurent Meyer (Batterie), Fabrice Camboulive (Contrebasse)

Photo : F. Petit

Te Beiyo

samedi 17 novembre – 15h00
Bibliothèque francophone multimédia – Auditorium Clancier
2 place Aimé Césaire – Limoges – Tél. 05 55 45 96 00
Entrée Libre

Une voix puissante, un chant d’ailleurs aux langues mêlées, un appel au monde pour tenir debout… Entre l’engagement de Tracy Chapman, la tendresse sensuelle d’Ayo et les envolées mélancoliques de Lhasa, Te Beiyo invite à la lumière de lendemains plus doux. Seule avec sa guitare et ses ukulélés, elle nous entraîne, nous envoûte, à coup de caresses arpégées et souffle d’énergie brute et solaire. Strasbourgeoise d’origine martiniquaise, Te Beiyo trace patiemment mais précisément son parcours : résidences à l’Odéon de Tremblay, à la Manufacture Chanson, de belles salles lui font confiance : les Trois Baudets, le Point Ephémère, le Petit Bain… et très récemment, on a pu la voir en première partie d’artistes tels que Tété, Jehro, Piers Faccini… A découvrir sans attendre.

Marjolaine Paitel & Sébastien Farge

Vendredi 21 novembre – 17h00
BFM de L’Aurence – 29 Rue Marcel Vardelle – Limoges – tél : 05 55 05 02 85
Entrée Libre

Marjolaine Paitel, en duo chant et accordéon avec Sébastien Farge pour présenter son nouveau répertoire. Un duo de belle facture qui forme une unité parfaite grâce à une réelle complicité. Le répertoire est français entre reprises et compositions jazz et surprend grâce à une liberté d’expression entre voix et accordéon. Une rencontre suffit a penser un chemin… Celle de ces deux artistes est assez étonnante et d’une évidence incontestable.

Pierre-Augustin Galinier Ensemble

Samedi 24 novembre – 15h00
BFM de Beaubreuil – Place de Beaubreuil – Limoges – tél : 05 55 35 00 69
Entrée Libre

Le PAGE (Pierre-Augustin Galinier Ensemble) est un quartet de jazz fusion né en février 2013. Le travail a commencé avec Guillaume Genty autour de thèmes écrits par Pat Metheny, Weather Report, Kenny Garrett… Très vite Emmanuel Lajudie rejoint le groupe et ajoute son envoutant flot rythmique. Finalement, partageant les mêmes affinités musicales, les saxophones (ténor et soprano) de Pascal Naturel donnent toute son ampleur à la formation. Le PAGE offre un panorama de la musique qui les a accompagné et qui les accompagne dans leur parcours de musiciens. C’est donc un jazz éclectique, un jazz électrique, proposant une musique vivante, sans frontières. On peut entendre des thèmes issus de la chanson française mise à la « PAGE » qui côtoient une musique plus expérimentale comme celle de John Zorn par exemple.

Quand l’Orchestre de Jazz Du CRR de Limoges
invite Frédéric Manoukian

Samedi 24 novembre – 15h30 et 18h00
Conservatoire à Rayonnement Régional de Limoges – 9 Rue Fitz James – Limoges – tél : 05 55 45 95 50
Concert Gratuit
Réservation obligatoire (dans la limite des places disponibles) : crr_reservations@ville-limoges.fr

L’orchestre de Jazz du CRR de Limoges dirigé par Gaya JOURAVSKY est heureux d’accueillir Frédéric MANOUKIAN, chef de file des orchestres de jazz français. Pianiste, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre ovationné pour ses projets variés et nombreux, il partagera avec les élèves du conservatoire sa grande expérience du jazz et de l’orchestre jazz. Deux journées de travail marquées de son empreinte pour une prestation pleine d’énergie, de passion et de contrastes.

Le conservatoire de Limoges propose plusieurs initiatives affirmées pour le jazz. Elles abordent un travail sur les différents styles du jazz, l’improvisation, les rythmes et le phrasé avec, notamment :
– l’Orchestre de jazz, dirigé par Gaya JOURAVSKY, rassemble des élèves, à partir de la fin de premier cycle, des classes de saxophone, trombone, cor, trompette, piano, contrebasse, guitare, chant et percussion.
– l’Ensemble jazz ado-adulte sous forme d’atelier, organisé par sessions (même formation que précédemment)
– les Trio jazz, regroupant les classes piano, contrebasse et batterie en section rythmique
– l’Initiation jazz au sein des classes CHAM (élémentaire et collège)
– L’orientation jazz, proposée aux pianistes à partir du second cycle
– l’harmonie jazz au clavier, option pour les élèves pianistes à partir du troisième cycle

L’improvisation, partie intégrante du jazz, est également abordée au sein de différentes classes dans des domaines dissociés du jazz : département de musique ancienne, musiques actuelles amplifiées (septembre 2018), classes instrumentales diverses puisque l’improvisation peut-être un outil pédagogique précieux dans l’apprentissage de l’élève. Raison pour laquelle des ateliers d’improvisation ont également été créés dans le cadre des classes CHAM élémentaires.

Photo : CRR Limoges

HOT VIENNE

Du 9 juin au 31 décembre 2018, la Ville de Limoges organise une grande manifestation sur la culture jazz et son histoire particulière à Limoges. Intitulée Hot Vienne, cette manifestation s’appuiera sur la personnalité de Jean-Marie Masse, musicien et promoteur vigoureux du jazz depuis la fin des années 1940, dont la Ville a reçu par voie testamentaire en février 2016 les archives personnelles constituées de plus de 20 000 pièces de grande valeur. Une soixantaine d’événements sont ainsi prévus dans toute la ville et les festivités se termineront par un concert du Hot Club de Limoges en décembre prochain.

PROJECTION du film documentaire
« Django, 3 doigts de génie »

réalisé par Christian Cascio (2010), en présence du réalisateur

Jeudi 15 novembre – 18h30 – Bfm centre-ville (auditorium Clancier)
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

Racontant la vie incroyable de ce musicien de génie, le film s’appuie sur des documents de l’époque et le témoignage de ses accompagnateurs. Il comprend des interventions de Stéphane Grappelli, Louis Armstrong, Henri Salvador, Martial Solal, Maurice Vander, André Hodeir ou encore de David, le petit fils de Django. En présence du réalisateur Christian Cascio, humaniste engagé, journaliste, producteur, réalisateur et auteur de nombreux documentaires primés.

CONFERENCE-CONCERT
« En avant la musique ! 1914-1918, une histoire du jazz en France »

Vendredi 16 novembre – 18h00 – Bfm centre-ville (auditorium Clancier)
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

A travers de nombreuses écoutes de disques et diffusions de vidéos, Daniel Brothier, musicien, professeur et historien de la musique, nous fait voyager dans les petites et les grandes histoires du jazz. Si cette musique a marqué la fin de la guerre 1914-1918 et laissé une forte empreinte en France lors du déploiement des troupes américaines et des fanfares de la victoire, le jazz reste identifié d’une manière péjorative aux Etats-Unis : l’identité afro-américaine est rejetée par les élites culturelles d’une nation où la ségrégation succède à l’esclavage…

CONFERENCE
« Les spiritualités du jazz » par Raphaël Imbert

Mercredi 21 novembre – 18h30 – Bfm centre-ville (auditorium Clancier)
Entrée libre, dans la limite des places disponibles

S’il y a du spirituel dans l’art, il prend une place toute particulière dans la musique jazz. Trop souvent réduit à une expression festive et sociale, le jazz est gorgé de racines spirituelles et d’un rapport à l’au-delà qui converse incessamment avec son chant. De la religiosité des processions funéraires au mysticisme de certains jazzmen, des negro spirituals aux nombreuses affiliations à la franc-maçonnerie, Raphaël Imbert, musicien, compositeur et professeur de musique, nous emmène sur les traces du sacré dans la « great black music ».

SIESTE MUSICALE
« Dans le bayou »

Samedi 24 novembre – 14h30 – Bfm Aurence
Entrée libre

Allongez-vous dans les transats et profitez d’une playlist blues concoctée à partir des nombreux disques du fonds Paulette et Jean-Marie Masse. Ambiance assurée !