Photo : Jean-Baptiste Millot

Festen, Quartet fondé en 2007, Puise dans l’univers complexe et inquiétant du cinéma de Vinterberg. Le groupe s’est inspiré de cette sobriété formelle, de ce style vif et brutal propre au cinéma danois des années 90. Festen tente de s’affranchir des structures et des normes au nom d’un discours brut, réaliste, presque nerveux. Du Jazz donc, mais qui aurait succombé aux âpres séductions du rock’n’roll, qui aurait assumé son adolescence pour la resservir dans des compositions toutes aussi originales qu’énergiques. Et c’est bien là le maître mot : l’Énergie. On remarquera que leurs oreilles ont du traîner du côté du rock des années 90, notamment Sonic Youth, Soundgarden, Birthday Party… Les morceaux sont courts et les mélodies semblent avoir le même impact que si elles étaient chantées. Sur scène le groupe s’emploie à poser le groove, une manière de capter le public et de l’embarquer tout de go. Le discours ne se perd jamais en bavardage. Le son, l’harmonie, le rythme ne sont plus imposés par un soliste, mais emportés dans la dynamique d’ensemble. Avec leur nouvel album « Inside Stanley Kubrick », le groupe s’est donc concentré sur 10 morceaux issus de Shinning, Orange mécanique, Full métal Jacket, Barry Lyndon, Eyes wide shut, Lolita, Docteur Folamour, Fear and desire, Spartacus et 2001 l’odyssée de l’espace. Reprendre un thème, un riff, un climat et de l’adapter à l’univers puissant et progressif du groupe, tel a été le challenge que s’est imposé Festen.

Musiciens :
Damien Fleau (saxophone), Martin Wangermé (batterie), Oliver Degabriele (basse), Jean Kapsa (piano)

sitefacebookinsta

Jeudi 22 novembre 2018 à 22h30 à l’Ambassade

CONCERT GRATUIT