Photo : Jean-Baptiste Millot

L’Alcazar fut au cours du XXe siècle une salle de spectacle où l’on pouvait entendre Yves Montand, Tino Rossi, Dalida, Maurice Chevalier ou encore Fernandel. En hommage à cette salle mythique, le pianiste Paul Lay réunit en 2013 la chanteuse suédoise Isabel Sörling et le contrebassiste Simon Tailleu pour apporter son tribut aux racines de la chanson populaire provençale et suédoise. Par un gros travail d’écriture, permis par sa très grande culture en musique classique et en jazz, Paul Lay donne une nouvelle vie aux airs populaires. Et la voix d’Isabel Sörling les transfigure. En douceur, en beauté, en délicatesse, la musique est caressante et séductrice. Qu’elle chante en français, en suédois, en anglais ou en espagnol, Isabel Sörling plane, charmeuse, sur les plages de piano et les pulsions rythmiques. Le trio réinvente ces musiques, qu’ils alternent avec des morceaux classiques du jazz et des compositions originales. En état de grâce.
A noter que ce programme a donné lieu à la sortie du 4ème album de Paul Lay sur LABORIE Jazz en février dernier, un accueil unanime par la critique qui salue un pianiste et un compositeur majeur de sa génération.

Musiciens :
Paul Lay (Piano), Isabel Sörling (Chant), Simon Tailleu (Contrebasse)

sitefacebooktwitter

Jeudi 23 novembre 2017 à 20h00 au Théâtre de L'Union

Tarif plein : 22 €
Tarif réduit : 18 €

En choisissant le Pass 4, 6 ou 10 concerts, bénéficiez d’un tarif encore plus avantageux.

Ce concert est mis en avant et à retrouver sur lhommeenbleu.fr

achetez vos places